Brevet professionnel de préparateur en pharmacie session d’examen 2020, dernières informations.

OUBLIÉS·ES D’UNE RECONNAISSANCE POURTANT BIEN MÉRITÉE
5 juin 2020

Brevet professionnel de préparateur en pharmacie session d’examen 2020, dernières informations.

Les candidats·es au Brevet professionnel de préparateur·trice en pharmacie ne doivent pas être pénalisé·es par la crise sanitaire de cette année 2020.

Cette année tout particulièrement, la présence effective des professionnels et des maitres d’apprentissage dans les jurys de diplôme est requise et essentielle.

La branche des pharmacies d’officine a proposé une grille d’évaluation au Bureau de la démographie et des formations initiales (RH1) de la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) pour cette session 2020 un peu « particulière ». La grille proposée va permettre aux maîtres d’apprentissage de porter une appréciation opérationnelle.

La branche est consciente de l’importance que revêt l’implication des maîtres d’apprentissage en collaboration avec les CFA (Centre de Formation des apprentis)  pour participer à l’élaboration de cette note de contrôle continu.

Deux blocs (U32 et U40) ont été retenus en lien direct avec les compétences développées durant le temps de la formation.

L’ajout d’une synthèse de la notation devrait permettre une approche plus facile de la grille.

Enfin, il a été précisé au ministère que :

  • Pour le cas des redoublants ne passant pas U40 et/ou U32 : cette note leur sert de la même façon car elle évalue des compétences fréquentes retrouvées à l’officine. 
  • Pour les apprenants n’étant pas en officine, il faut adapter les compétences attendues à leur environnement professionnel. 
  • L’impact de cet avis du maître d’apprentissage se répercute sur l’ensemble des notes du contrôle continu et pas seulement U32 et U40.

La DGOS a répondu :

« … les services de l’éducation nationale élaborent actuellement un décret et un arrêté (en cours de concertation) qui seront publiés prochainement et qui préciseront les éléments de la démarche prévue au niveau national et notamment la composition du dossier de contrôle continu. Ces textes prévoient une fiche de synthèse pour chaque candidat, à la disposition du jury final, dans laquelle sera précisée le parcours de l’apprenti et la manière dont le CFA a procédé à la construction de la note de contrôle continu.  

Une appréciation littérale est prévue qui permettra de préciser l’implication du candidat.  Cette appréciation tiendra compte des évaluations réalisées par les tuteurs en établissement. Les résultats obtenus par le CFA au cours des trois dernières années seront également pris en compte pour permettre de rééquilibrer si besoin la note proposée. Une note de service explicative est également en cours de rédaction qui précisera les modalités de mise en œuvre. »

Au moment où cet article est écrit le décret et l’arrêté ne sont pas encore parus.

Florence Maury Secrétaire Fédérale